QUINTEN / PHARMIA : Un nouveau cap, de nouveaux défis

0
49
Guillaume Bourdon - Co-fondateur de Quinten et directeur général en charge des ressources humaines, du marketing et de la communication Credit photo : DR

Spécialisée dans la Data Science et l’Intelligence Artificielle en santé depuis 14 ans, QUINTEN propose des solutions d’aide à la décision médicale par l’exploitation de données. Une levée de fonds de 14 millions d’euros la propulse vers un nouveau cap, de nouveaux défis.

 

La force de frappe des données de vie réelle

 

QUINTEN avait précédemment été évoquée dans nos colonnes, lors de son développement dePharmIA, une solution d’aide à la décision pour les pharmaciens hospitaliers visant à la priorisation des ordonnances et au soutien dans l’analyse des prescriptions avec détection des risques iatrogènes. Avecle financement de 14 millions d’euros par Techlife Capital -spécialisé dans la santé et les technologies- et la MACSF -premier assureur des professionnels de santé- PharmIA va davantage optimiser sonexpertise en traitement des données de santé et en élaboration d’algorithmes en « proposant une nouvelle version de sa solution et le développement par Quinten Health d’une plateforme digitale dédiée aux modèles de maladies », détaille Guillaume Bourdon, Co-fondateur de Quinten et Directeur Général en charge des Ressources Humaines, du Marketing et de la Communication.

Avec son expertise en valorisation des données de santé, Quinten Health s’est orientée il y a 5 ans vers le traitement des données de vie réelle (DVR) « Pour démontrer l’efficacité du médicament étudié dans des conditions réelles d’utilisation sur de larges populations de patients et identifier les effets secondaires. Ces données constituent une précieuse source d’informations. Elles représentent d’importants volumes. »

L’observance des patients, l’analyse selon leurs profils, les effets secondaires à court et moyentermes…. Il est désormais possible de mieux appréhender et calibrer la stratégie thérapeutique et d’avoir « une meilleure compréhension de l’évolution naturelle de la maladie. En modélisant les populations en amont de l’étude, on sécurise le développement du produit en le faisant intervenir dans la phase optimale d’efficacité, selon l’évolution de la maladie. »

 

 

 

PharmIA nouvelle version

PharmIA est un véritable outil d’accompagnement dans l’évolution du métier du pharmacien. Elle permet le contrôle des prescriptions médicales et la détection en temps réel des situations à fort risque d’effets indésirables. Celle-ci s’appuie sur le contexte médical Patient (données biologiques, cliniques, antécédents, …) et sur les bases de connaissances du médicament relatives à leur bon usage (bases de médicaments agrées et/ou à dire d’experts). « L’obtention du marquage CE en juin 2021 a permis le déploiement rapide de cette solution mais elle était figée pendant 2 ans. L’arrivée à échéance de ce délai, nous permet d’optimiser l’outil ».

Ainsi, sa nouvelle version a notamment pour objectif le renforcement des partenariats avec les éditeurs de DPI, le développement d’un écosystème favorisant la pharmacie clinique et le développement des connaissances via PharmLABS. Elle accompagne la stratégie globale d’accélération de la plateforme sur le territoire Européen (avec la Belgique, l’Allemagne et les UK en pays prioritaires en 2022) puis Nord-Américain :

  • Pour devenir un micro-service intégré au DPI et s’adapter aux organisations de pharmacie clinique des différents pays, pour simplifier son intégration dans les systèmes d’information hospitaliers, améliorant le confort du Pharmacien par l’utilisation d’une seule interface.
  • En s’appuyant sur les différentes bases de données médicaments des pays européens et optimiser l’intelligence d’analyse, PharmIA va s’appuyer sur de nouvelles bases de connaissancesnotamment celles développées par le fonds de dotation PharmLABS et celles issues d’un partenariat exclusif avec GPR.

 

PharmIA, un écosystème favorisant la pharmacie clinique avec la mise en place de différentes initiatives

Comme expliqué par Cyril Breuker, la plateforme collaborative PharmLabs, créée au printemps 2019dans le sillage du projet PharmIA, met à disposition un outil de partage des bonnes pratiques d’usage du médicament.

PharmLabs est un outil complémentaire aux bases existantes dans :

  • La capitalisation de la connaissance
  • Le rehaussement et l’harmonisation des pratiques au sein d’un hôpital mais aussi au sein de structures fédérées (GHT,…)
  • La génération de connaissances nouvelles ou la diffusion de pratiques d’excellence au niveau national ou académique

PharmIA est certes à l’initiative de ce projet et finance son lancement mais la gouvernance et la valorisation de PharmLabs demeure indépendante afin, qu’à terme, soient agréées les bases existantesaux niveaux européens, pour le bien commun.

 

PharmIA : une ADN pour les partenariats avec les CH

Dans cette même démarche de valorisation commune d’expertise, PharmIA continue à proposer des partenariats avec les centres experts et les principaux CHU français pour renforcer la pharmacie clinique dont :

  • Un module Oncologie développé avec l’hôpital européen de référence,un éditeur DPI, un DPI soin courant, un DPI spécialisé et l’équipe de pharmacie
  • Des Dashboard de l’efficacité des organisations et des études flash sur le bon usage du médicament, entre autres…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici