La convergence des données pour une optimisation des prises en charge

0
834

En pleine pandémie de Covid-19, la prise en charge des patients doit être adaptée.

En apportant une réponse rapidement, InterSystems a montré sa réactivité et sa force de frappe. 

 

LA CONVERGENCE AU CŒUR DES VALEURS

 

Pour répondre aux défis lancés par le coronavirus, un des facteurs clés est l’identification rapide des malades et l’optimisation de leur orientation. Dans cette optique, les outils relatifs aux parcours de soins s’avèrent être des leviers significatifs.

Pour ces raisons, InterSystems, éditeur de plateformes de santé et de DPI, a choisi de créer sans attendre un questionnaire spécifique pour tous ces patients. En fonction de leur scoring, d’éventuelles alertes sont ainsi générées pour une prise en charge adaptée au Covid-19. « Le but est de favoriser autant que faire se peut le maintien à domicile des malades, afin d’éviter à tout prix l’engorgement des hôpitaux », résume le Dr Hervé Rivière, directeur médical et porte-parole d’InterSystems.

Une adaptation rapide à la crise qui met au centre les parcours de soins, au-delà des logiques purement institutionnelles. « Nous sommes à la croisée des chemins en mettant au cœur la gestion de patients et non les structures hospitalières », insiste Dr Hervé Rivière. Une tendance d’abord impulsée par les gouvernements successifs (GHT, programme HOP’EN, puis Ma Santé 2022…), qui mettent en avant la convergence sur les différents territoires. Et qui s’exprime chez InterSystems par un partage des données patients en temps réel entre tous les acteurs de santé, créant ainsi du lien au sein de l’hôpital, dans les GHT et entre la ville et l’hôpital.

Deux outils découlent de cette philosophie : un DPI multientités juridiques (TrakCare) et une plateforme de coordination des soins visant à agréger les différentes données patients de Systèmes d’Informations (SI) différents (HealthShare). « Via ces solutions, nous cherchons à améliorer la qualité de soins apportés, explique Dr Hervé Rivière. Grâce à un partage fluide, il est par exemple possible d’être mieux informé des allergies d’un patient et donc d’éviter certains effets secondaires. Il est ainsi possible de réduire le recours aux urgences.

Le bénéfice induit est alors une plus grande efficience économique en évitant des hospitalisations ou des doublons d’examens notamment ».

 

HAUTE INTEROPÉRABILITÉ ET CAPACITÉS ANALYTIQUES OPTIMISÉES

 

Ces avantages sont possibles grâce à une forte interopéra- bilité des solutions. « Il ne s’agit pas de rajouter de nouvelles couches, détaille Hervé Rivière. Nous mettons donc en place des connecteurs pour récupérer les informations des systèmes existants ».

Ces solutions adaptées aux SI, permettant la mise en place de filières spécifiques, le maintien à domicile et la chirurgie ambulatoire, amènent également une capacité d’analyse des données patients. À travers les données collectées, ces outils permettent de dégager de nouvelles tendances et de déterminer des cohortes de patients à risque, y compris sur le Covid-19. De quoi améliorer encore la prise en charge des patients et intégrer de nouvelles exigences médico-économiques.

Marion BOIS

Laisser un commentaire