Imagerie médicale : des outils adaptés à une pratique intersites et multimodale

0
182
Stéphen Binsse

Avec une activité résolument diversifiée et répartie sur plusieurs sites, la SCM Soissons Imagerie Radiologie se devait d’adapter ses outils de travail. En proposant une solution regroupant bornes d’accueil, téléradiologie, services connectés et application dédiée aux radiologues, le Groupe Evolucare s’est imposé face à des concurrents de taille. Un choix gagnant pour le centre de radiologie.

Un RIS dernière génération

Jusqu’en 2018, la SCM disposait d’un RIS conçu pour une activité classique de cabinet de radiologie conventionnelle. Mais en prenant de l’ampleur, « la structure a eu besoin d’un socle technique utilisable sur plusieurs sites, multimodal et avec un archivage commun », se rappelle Antoine Lenoir, le directeur d’exploitation. Très vite, c’est le Groupe Evolucare qui sort du lot avec notamment ses 4 modules (bornes d’accueil, téléradiologie, services connectés et application mobile pour les radiologues).

Une priorité pour les services connectés : c’est la prise de rendez-vous par le patient. « A n’importe quelle heure, le patient se connecte à notre portail et peut choisir un créneau selon sa pathologie, indique Dr Stéphen Binsse, gérant de la SCM et radiologue. Cela permet d’éviter les mises en attente qui pouvaient être longues et menaient parfois le patient à chercher un rendez-vous ailleurs pour des examens radiologiques ! ». Toutes les informations alors collectées sont directement hébergées sur le serveur de la SCM en temps réel, pour une meilleure fluidité.

Il y a également l’intérêt des vacations faites à distances : « Nous proposons un module de téléradiologie répondant aux dernières exigences du G4, détaille Lionel Ribière, responsable produit imagerie chez Evolucare. L’un permettant de transmettre les examens d’imagerie à un pool de radiologues, et l’autre permettant d’adresser directement les actes à un radiologue en particulier ». L’outil est par ailleurs doté d’une fonction de messagerie entre manipulateur et télé-interprétant, les échanges d’images médicales étant consignés dans un document PDF à l’issue de la vacation. « Nous pouvons ainsi protocoler les actes en amont, cela nous permet de travailler plus sereinement et de nous concentrer vraiment sur le diagnostic », note Dr Stéphen Binsse.

Des centres de radiologie armés contre le Covid 19

« A l’heure de la distanciation physique, cela a beaucoup aidé notre centre de radiologie », ajoute le radiologue. Limiter les contacts, un leitmotiv pour les établissements dorénavant, centres IRM et scanner compris. Dans ce cadre, la mise à disposition d’une borne d’accueil a contribué au respect des gestes barrières. « Dans un premier temps, la borne limite les contacts au secrétariat pour pouvoir être accueilli et libère du temps aux secrétaires, explique Lionel Ribière. « Dans un second temps, elle permet d’imprimer son compte-rendu en toute autonomie et donc de fluidifier plus rapidement la salle d’attente ».

A cela s’ajoute également la possibilité d’envoyer les comptes-rendus et les examens d’imagerie aux patients grâce à un accès web sécurisé, ce qui réduit encore plus les attentes au secrétariat.

D’une manière générale, ces outils facilitent la communication au sein des services de radiologie. En une seule application, les informations sont disponibles. « Tout est transmis en temps réel : un nouveau rendez-vous, une interprétation dictée à faire éditer à la secrétaire, une radiographie de contrôle à visualiser, résume Antoine Lenoir. Et le module de statistiques représente un outil de pilotage précieux car il nous permet de suivre nos temps de prise en charge et la fidélisation de nos patients ».

Les bénéfices se font par ailleurs sentir jusque chez les prescripteurs : Via un compte dédié ils peuvent en effet suivre le dossier de leurs patients respectifs et échanger avec les radiologues, de manière asynchrone, sur leurs examens pratiques.

« En faisant le choix d’Evolucare, nous avons privilégié une structure avec moins d’expérience, certes, mais qui a su grandir avec notre projet, résume Antoine Lenoir. Et nous avons fait le bon choix car ils ont su tenir leurs promesses. Ils portent décidément bien leur nom… »

Marion BOIS

Laisser un commentaire