Hospitalink, l’appel malade au service des soignants

0
148
Florent Bossert-Castelli, Fondateur et CEO de Hospitalink

Hospitalink a récemment mis au point un outil de communication pour améliorer le quotidien des patients et des soignants. La solution a été déployée au sein du service d’oncologie du CHI de Créteil en octobre et en cours de déploiement à l’hôpital Paris Saint-Joseph.

 

Nous sommes en 2015 lorsque Florent Bossert-Castelli est hospitalisé pour une leucémie. « J’avais énormément de besoins au cours de mon hospitalisation. Qu’il s’agisse d’une demande de verre d’eau ou bien d’une douleur, mon seul moyen pour le dire était un simple bouton (appel malade) », se rappelle-t-il.

Suite à l’envoi de ce “BIP” pour solliciter les soignants, les patients n’ont aucun suivi sur ce qu’il se passe. Ce manque d’information a un impact direct sur leur stress et leur prise en charge (d’après la HAS, 55% des évènements indésirables graves sont considérés comme évitables).

Charge mentale, fatigue, interruptions pendant les soins, déplacements supplémentaires : le fameux « bip malade » des chambres d’hôpitaux mène également la vie dure aux soignants. 67 % de la fatigue des soignants est liée aux déplacements en réponse aux sollicitations patients du service (BIP), impactant directement leur qualité de vie au travail.

C’est alors que l’idée d’un support de communication amélioré germe dans sa tête qui se concrétisera par la naissance de son entreprise, Hospitalink. Face à cette situation, il imagine un outil qui puisse améliorer la prise en charge des patients tout en optimisant la qualité de vie au travail du personnel médical.

Les applications de Hospitalink apparaissent comme la solution phare pour répondre aux enjeux économiques des établissements tout en améliorant le quotidien des patients et des soignants.

 

UN OUTIL DE COMMUNICATION GLOBAL, ERGONOMIQUE ET ACCESSIBLE À L’HÔPITAL

 

Hospitalink est une application mobile qui permet aux patients d’exprimer clairement leurs besoins et aux soignants de distinguer une simple demande de verre d’eau d’une urgence médicale. « Notre enjeu est d’offrir une application adaptée aux attentes et aux habitudes des soignants ainsi qu’aux problématiques des patients », explique Florent Bossert-Castelli. L’interface, épurée et facile d’accès, se décline en plusieurs langues.

Elle permet aux patients alités de cliquer sur des pictogrammes paramétrés par avance : verre d’eau, douleurs, perfusion, fièvre, besoin alimentaire, médicaments, etc. Un outil d’autant plus utile pour « les patients qui n’auraient pas l’usage de la parole, de façon temporaire suite à une opération », explique Julie Valette, responsable Innovation et transformation au sein du Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph.

Hospitalink aide les soignants à optimiser la gestion de leurs déplacements au sein du service, en leur indiquant précisément le besoin du patient à distance. Pour les requêtes envoyées par Hospitalink, l’application fait économiser en moyenne 50% des allers-retours aux soignants, leur permettant d’être plus productif et de passer plus de temps avec leurs patients.

 

Côté patient, 84% d’entre eux se sont sentis rassurés par l’utilisation d’Hospitalink et 90% déclarent communiquer plus facilement via cet outil plutôt qu’avec l’appel malade.

 

DES FONCTIONNALITÉS POUR L’EXPÉRIENCE PATIENT ET LA QVT SOIGNANT

 

Afin d’optimiser l’expérience patient et assurer un parcours de soin de qualité, Hospitalink permet d’envoyer de l’information personnalisée et pertinente aux patients au bon moment de leur hospitalisation : vidéo d’accueil, information thérapeutique, questionnaire de sortie, heures de visite etc. Tout est entièrement paramétrable par les équipes de soins.

La société a également intégré dans son application un service de messagerie sécurisée entre soignants pour encourager la collaboration des équipes. « Il y avait une forte demande concernant cette fonctionnalité. Les soignants disposaient déjà de l’application pour communiquer avec leurs patients, et cet outil de messagerie était la dernière brique logique pour digitaliser au mieux les flux de communication à l’hôpital ». Disponible sur mobile et web, cette nouvelle fonctionnalité renforce la productivité à l’hôpital mais surtout l’amélioration de la qualité de vie au travail des soignants.

« Avec ces trois dispositifs, nous sommes capables d’adapter cette solution à plusieurs types d’environnements. Aujourd’hui, nous travaillons avec divers établissements comme des CH, des CLCC, MCO ou encore des SSR », précise Florent Bossert-Castelli.

DES HÔPITAUX MIEUX ORGANISÉS

 

Au sein de son groupe hospitalier, Julie Valette a testé et adopté Hospitalink, qui y est en cours de déploiement. « L’accueil actuel est extrêmement positif, surtout de la part des soignants qui souhaitent mieux communiquer avec leurs patients », explique-t-elle. « Diffuser l’information de manière ciblée au bon moment pour les patients est un enjeu. Avec cet outil, nous pourrons capter l’intention des patients et les rassurer en temps réel toujours dans l’optique d’améliorer en continu la qualité de nos prises en charge ».

Directrice qualité, gestion des risques et relation avec les usagers, au Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, Aurore Latournerie voit Hospitalink « comme une opportunité de faire progresser la qualité du soin au patient dans le service et pourquoi pas ultérieurement au niveau de l’établissement, en améliorant principalement la satisfaction du patient grâce à une prise en compte de l’urgence de ses besoins adaptée. L’outil, relativement simple d’utilisation pourra également permettre de diffuser de manière ciblée aux patients des informations les concernant ou encore des enquêtes flash de satisfaction. »

Nathalie Emkeyes, cadre du service d’oncologie médicale au CHI de Créteil, explique que « lors du déploiement, les services informatiques ont mis des smartphones à disposition des soignants. Des tablettes sécurisées seront bientôt installées dans le poste de soins et le bureau médical ».

À savoir également : le personnel hospitalier a reçu une formation pour une utilisation efficiente d’Hospitalink. « Bien que sceptiques au premier abord, ils saisissent aujourd’hui le potentiel révolutionnaire de ce type d’outil », ajoute Aurore Latournerie.

« Par cette expérimentation, les Hôpitaux Confluence se donnent les moyens de démontrer que l’expérience patient a sa place dans la conception de l’organisation hospitalière de demain », conclut Aurore Latournerie.

 

Cécile Breton

 

Consulter SIH SOLUTIONS

 

Hospitalink

Laisser un commentaire