“Ensemble, construisons l’avenir des manageurs de santé”

0
704
Jérôme GOEMINE, DG GHT Cœur Grand Est

Le jeudi 3 septembre, le collectif « Ensemble construisons l’avenir des manageurs de santé » a remis sa liste et sa profession de foi à la Délégation nationale du SMPS en vue des élections de l’automne 2020 pour désigner un nouveau Bureau national.

L’équipe réunie autour de Jérôme GOEMINE (DG GHT Cœur Grand Est) est composée de professionnels de terrain, réunis en binômes par catégorie professionnelle :

• Directeur / Directrice d’hôpital

• Directeur / Directrice d’établissement sanitaire, social et médico-social (D3S)

• Directeur / Directrice des soins

• Cadres de santé

• Cadres administratifs

• Directeur / Directrices techniques, ingénieurs et cadres techniques

Pour la première fois, cette liste propose d’associer un binôme de manageurs médicaux.

Convaincus que la collégialité inter-catégorielle est la condition sine qua none de la construction d’un meilleur avenir pour les manageurs de santé, l’ensemble de l’équipe concentrera ses efforts sur quatre piliers :

– Des conditions d’exercice efficaces et apaisées pour les directeurs, les cadres et les manageurs médicaux

– Une animation de la santé et de l’autonomie par territoire

– La revalorisation des managers publics du système de santé (un impératif inconditionnel)

– Offrir le meilleur réseau professionnel d’entraide et de représentation des managers

En ce qui concerne les directeurs/directrices techniques, les ingénieurs et tous les cadres techniques, le collectif propose une reconnaissance statutaire de l’investissement des professionnels qui œuvrent au sein de nos établissements et dans nos territoires.

C’est en partant du constat que l’attractivité des grades des corps techniques n’est plus assurée et qu’il est par conséquent de plus en plus difficile d’attirer des talents et surtout de les fidéliser, qu’il faut reprendre les négociations engagées par l’équipe précédente du SMPS dans une approche offensive avec les Ministères.

En lien avec le Ségur de la santé, l’alignement des statuts des personnels techniques de la fonction publique hospitalière avec ceux des fonctions publiques d’état et territoriale est une première étape que nous estimons être en droit d’obtenir, d’autant plus après la crise du COVID19.

Ce dossier, comme les autres, sera porté collégialement, par une équipe renouvelée et forte au service de tous les manageurs.

Laisser un commentaire