Comment améliorer votre performance opérationnelle: CQS SOLUTIONS

0
119

Influence des réglementations européennes et tendance au regroupement des structures, les entités médicales ont tout intérêt à se faire accompagner pour optimiser leurs pratiques. Dans cette optique, le cabinet CQS propose notamment des audits, conseils et formations dédiés.

Renforcer la performance des structures

« Les médecins ne sont pas tous des managers ! ». C’est en partant de ce constat que Marlène Renaud, directrice de CQS, décrit son activité. Aujourd’hui, les équipes médicales tendent à se regrouper pour améliorer leur organisation. Dans ces structures de plus en plus conséquentes (libéral, cabinet, clinique..) et parfois multisites, les médecins doivent gérer des missions bien éloignées de leurs compétences premières. « En termes de gouvernance, il est parfois délicat de piloter correctement les projets, de répartir et d’articuler les tâches », détaille Marlène Renaud. Pour y remédier, le cabinet CQS propose audits, conseils, formations ainsi qu’une suite logicielle de pilotage de l’entreprise (CYBELE). La partie audit peut permettre de tester ses usages avant une certification (type ISO) ou une labellisation (type Labelix). Elle peut aussi revenir sur des aspects organisationnels. Docteur Sandrine Marciano, radiologue et co-gérante du centre IMPCE de Marseille explique : « suite à l’arrivée de plusieurs nouveaux associés, nous avons souhaité faire le point sur notre organisation et notre gestion du personnel. Nous sommes actuellement en train de débuter la phase d’accompagnement avec la mise en application des recommandations émises dans l’audit. Cela devrait nous mener à une forte optimisation des tâches dans notre centre d’imagerie médicale ».

Outre l’audit et l’accompagnement, CQS propose également des formations in situ pour compléter les compétences en termes de management, de qualité, de communication ou de réglementation.

Anticiper les obligations réglementaires à venir

Laboratoires, pharmacies, établissements anapath,… Les clients sont variés mais c’est dans le domaine de l’imagerie médicale que les besoins sont les plus prégnants. Jusqu’ici, dans ce secteur, il n’y avait aucune obligation réglementaire concernant la démarche d’assurance de la qualité. Mais les choses évoluent. La directive européenne Euratom 2013 vient d’être transcrite en droit français. Par ailleurs, l’Autorité de Sureté Nucléaire a formalisé un projet qui vise à rendre obligatoire une démarche d’assurance de la qualité. Cette décision est attendue pour le premier semestre 2019 et renforcera la radioprotection pour toutes les structures utilisant des rayonnements ionisants. Par anticipation, les centres d’imagerie médicale (ou cabinets dentaires, vétérinaires etc) cherchent à entrer dans une démarche qualité. « Il nous apparaissait indispensable de le faire et nous avons choisi CQS pour son dynamisme et son aspect concurrentiel » conclut Docteur Sandrine Marciano.

Laisser un commentaire