Cinquième édition du D4Evolution de Dedalus : Compte-rendu 2022 et horizon 2023

0
607

 

Le jeudi 26 janvier dernier, Dedalus organisait son événement annuel : le D4Evolution à Paris. Après deux éditions 100% digitales, l’évènement a enfin pu se tenir en présentiel. C’était aussi l’occasion pour le groupe de dresser le bilan de l’année 2022 et de présenter ses objectifs 2023.

 

Le bilan de 2022 et la stratégie 2023

 

Le leader européen des logiciels de santé a dévoilé sa stratégie 2023 autour de quatre sujets principaux : la co-construction du Numérique en Santé de demain à l’échelle européenne, le défi de la Data Driven, les enjeux du Cloud et enfin la question de la Qualité de Vie au Travail des soignants.

 

Le groupe termine l’année de 2022 avec une croissance supérieure à 15%, due à un effort d’investissement, notamment dans le domaine des ressources humaines : « En France, nous avons recruté plus de 300 personnes l’année dernière dans le secteur de la R&D et du service client, ce qui correspond à une croissance de 18% de nos effectifs » souligne Emmanuel Mougeotte, CEO France de Dedalus. Le deuxième investissement qui a marqué l’année 2022 concerne l’harmonisation et la simplification des outils numériques utilisés par les hôpitaux.

 

L’enjeu du volet numérique du Ségur

 

L’année 2022 a clôturé la vague 1 du Ségur du Numérique et Dedalus a relevé des défis, dont Emmanuel Mougeotte se félicite : « Nous avons référencé 13 produits et cela représente un volume de 10% sur l’ensemble des outils référencés […] nous sommes en plein déploiement des solutions, que ce soit sur le Référentiel d’Identité (RI), sur le Dossier Patient Informatisé (DPI) et sur les plateformes d’intermédiation… ».

 

Le lancement de Mon Espace Santé en 2022 et de la vague 2 du Ségur annonce également de nouveaux challenges : « Notre rôle dans Mon Espace Santé est de permettre aux professionnels d’alimenter et de consulter cette plate-forme. Dans le secteur de la radiologie par exemple, l’enjeu de la vague 1 était la transmission des comptes-rendus. Aujourd’hui, l’enjeu de la vague 2 est de transmettre les images », explique Emmanuel Mougeotte.

 

En 2022 il s’agissait de mettre en conformité les logiciels proposés par l’entreprise afin d’alimenter Mon Espace Santé. En 2023, l’objectif résidera dans la consultation des données de santé par les professionnels de santé.

 

La continuité dans la convergence des DPI

 

Le nouveau système d’information clinique Care4U, avec l’objectif d’accélérer la convergence des différents Dossiers Patients Informatisés, convainc les utilisateurs. Après un premier déploiement de la solution au Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) de l’Artois en 2022, Dedalus annonce la signature de deux nouveaux contrats avec deux GHT, notamment le GHT du Gers. Frédéric Vaillant, le directeur délégué de Dedalus France, précise que « l’année 2022 a aussi été marquée par le retour du premier centre Européen de lutte contre le cancer Gustave Roussy à nos côtés en tant que client […] Cette collaboration se fera sous le signe de l’innovation au niveau de la sécurisation du médicament en oncologie ».

 

La QVT des soignants : communication et interopérabilité

 

Avec le soutien de leurs partenaires, Dedalus, le CHU de Montpellier et l’Université de Montpellier ont lancé le projet ERIOS : l’Espace de Recherche et d’Intégration des Outils Numériques en Santé. L’objectif est de coconstruire des outils numériques adaptés aux pratiques médicales. Emmanuel Mougeotte exprime sa volonté de « simplifier le quotidien des soignants ». La première étape de ce projet concernera une application dédiée à la gestion de l’isolement dans l’environnement psychiatrique du CHU de Montpellier, pour faciliter la qualité de vie au travail des soignants et simplifier la gestion des patients. Une première version de cette application, déjà en phase de test, est prévue pour fin 2023.

 

Dans les accomplissements 2022, on retrouve également l’essor du système PACS – DeepUnity Diagnost, dédié aux cabinets de radiologie pour la visualisation et la communication des données médicales des patients. Le CHU d’Amiens a adopté cette solution, qui s’étendra plus tard à l’ensemble du GHT.

 

Enfin, Dedalus a lancé un centre de services, une nouvelle offre motivée, selon Frédéric Vaillant, « par une pénurie de ressources et de compétences qui devait être compensée chez nos clients, nécessitant des renforts dédiés pour les accompagner dans leurs projets ». L’objectif de ce centre de services est de mettre à disposition des GHT, du personnel formé et compétent dans de nombreux domaines spécifiques.

 

La solution T4C pour répondre à l’enjeu de la donnée

 

Concernant le domaine de la donnée, Dedalus conserve sa stratégie avec sa plateforme Digital Connect 4 Health (DC4H), permettant à ses clients de créer de la valeur à partir de données stockées. « 2023 sera l’année de lancement de la solution Trial4Care, qui permettra à nos clients et aux hôpitaux de valoriser leurs données en interne, mais aussi de faciliter leur mise en relation avec certains laboratoires privés », conclut M. Vaillant. En effet, la gestion de la donnée est primordiale, mais l’enjeu de son utilisation l’est tout autant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici