Nouvelle offre de services numériques au CHU de Grenoble

0
843

image005Par Mme Hélène SOL  ,  DSI-CIO . CHU  de Grenoble
Nouvelle offre de services numériques destinés au personnel soignant : Objectif zéro Papier
Début 2015, la DSI du CHU de Grenoble s’est engagé dans une nouvelle offre de services numériques destinées au personnel soignant, dans l’objectif de passer au zéro papier.
Le nouvel organigramme de la DSI est orienté services aux utilisateurs. Un secteur dédié « Solutions Médicales » réalise des  accompagnements poussées dans les cliniques de soins afin de pleinement utiliser toutes les facettes du dossier patient Cristal-Net (puis Easily) très complet, très implanté et très apprécié par les professionnels de santé.
L’objectif est le 0 papier : le dossier médical tout numérique.
Techniquement, le réseau WIFI est en finalisation dans l’ensemble de l’établissement.
La DSI équipe les cliniques de soins en chariots mobiles grand écran et grande autonomie pour que les médecins et les infirmières, lors des visites de patients, disposent, saisissent et dictent toutes les informations nécessaires aux soins au lit du patient ou devant les chambres, en mobilité. La DSI y adjoint des services à valeur ajoutée comme l’intégration numérique des résultats de laboratoire de ville (projet bioserveur), le partage de l’imagerie médicale entre établissements du sillon alpin (projet CRISA), l’alimentation et la consultation du Dossier Patient Régional Rhône Alpes (DPPRA), l’ouverture du SIH à l’extérieur (kiosque patient, kiosque médecin de ville)… Ces travaux préconfigurent la mise en place du GHT, Groupement Hospitalier de Territoire.
En PJ le catalogue de services de la DSI, ainsi que la lettre d’information du projet CRISA.
[gview file=”http://www.sih-solutions.fr/wp-content/uploads/2015/10/Imag-in-Alpes_01.pdf”]
helene-solMme Hélène SOL
Directrice des Systèmes d’Information – DSI – CIO. CHU de Grenoble
Faire des systèmes d’information des leviers de la performance des services et organisations.
Rendre l’informatique utile pour les utilisateurs, gain de temps dans la prise en charge médicale et soignante.
Raisonner en mode processus industriels.
Avant, la DSI devait passer une grande partie de son temps à mettre à niveau et à transformer des infrastructures invisibles aux yeux des utilisateurs.
L’alignement avec les métiers ne fait plus débat. Nous sommes capables d’identifier leurs besoins, de transformer notre SI pour le rendre plus souple et dynamique afin de leur délivrer un service plus adapté.
En quelques années, au sein des DSI, nous sommes passés d’un mode assez proche de l’artisanat à des process beaucoup plus industrialisés, comme dans l’industrie automobile.

Laisser un commentaire