Le management stratégique des cadres hospitaliers

0
713

enseigne-hopitalUN CONTEXTE DE REFORMES HOSPITALIERES POUR LE NEW MANAGEMENT

Après la réforme hospitalière de Juillet 1991, les Ordonnances Juppé de 1996 et la récente Loi du 26 Janvier 2016 relative à la « Modernisation du système de santé », les établissements sont en proie de revoir leurs modes de management hospitalier en termes de pilotage stratégique, organisationnel, structurel, managérial et financier : on parle alors de « New management ».

En effet, le contexte politique de fortes rationalisations des activités médico-économiques hospitalières se renforce à nouveau avec la mise en place des 135 Groupements Hospitaliers de Territoire au 1er Juillet 2016, à l’échelon national, faisant suite au Rapport de la mission Huber-Martineau (Mai 2015).

Ce dispositif, de 1ère génération, vise la réorganisation du pilotage supra-sectoriel par la fongibilité des structures de l’offre de soins pour les établissements sanitaires, en étroite collaboration avec les institutions médico-sociales, voire le secteur privé.

La toute dernière réforme engage donc les établissements à poursuivre sans relâche les objectifs de réduction drastique du déficit structurel des dépenses de santé (plus de 3 Milliards d’économie), sous l’autorité des tutelles, notamment les Agences Régionales de Santé et la Direction Générale de l’Offre de Soins.

management-hopitalL’ENCADREMENT HOSPITALIER FORTEMENT SOLLICITE

Parmi les acteurs clés participant au pilotage stratégique des établissements de santé, l’encadrement intermédiaire, issu de la filière soignante (cadres de santé et cadres supérieurs de santé), occupe de nouvelles responsabilités managériales, venant s’ajouter à ses missions principales : d’abord, la dimension gestionnaire des activités cliniques, médicotechniques et de rééducation à travers les « pôles d’activités », puis dans un avenir proche, un élargissement du périmètre de leur exercice professionnel à l’échelle d’un territoire de santé.

En observant les activités des cadres hospitaliers au quotidien, il s’avère qu’ils sont de plus en plus aux prises des modèles de performances managériales et des innovations technologiques issues du monde de l’entreprise pour les intégrer dans des logiques de processus de productions de soins, avec une dimension lucrative et concurrentielle de plus en plus visibles à travers les outils de pilotage médico-économiques mis en œuvre (à travers la mise en place de la T2A 1). Les évolutions des technologies médicales et des pratiques professionnelles s’inscrivent dans un environnement de plus en plus spécialisé, nécessitant que les professionnels de santé actualisent régulièrement leurs compétences métiers. Le dispositif du Développement Professionnel Continu, mis en place en 2009 dans le cadre de la Loi HPST, dispositif en application depuis le 1er Janvier 2013.

Jean-Luc STANISLAS,
Cadre Supérieur de Santé, (93)
Consultant Leadership
Auteur « Le management stratégique des cadres hospitaliers en mutation », Editions Universitaires Européennes, Mars 2016
E.Mail : jlstanislas@aol.com
Site : http://www.linkedin.com/in/jlstanislas
Master « Economie, Gestion et Management de la Santé »
Université Paris-Dauphine

1T2A (Tarification à l’Activité), voir le Rapport Gouvernemental du Ministère de la Santé et des Sports présenté au Parlement : « Rapport 2010 au Parlement sur la T2A »

Laisser un commentaire