Changement des SI : les critères d'une conduite rationnelle

0
903

Sosthene-Grosset-Janin
Sosthene Grosset-Janin, Territory Account Manager.

L’un des principaux défis que posent les SI consiste à s’assurer qu’ils peuvent procurer de véritables avantages à l’entreprise. Mais il faut observer que, dans le domaine des SI, le taux d’échec est plus élevé que dans d’autres domaines.
Parmi les facteurs d’échec, on retrouve en première place le fait que les entreprises ne réussissent pas à maitriser le changement organisationnel associe à un projet SI.
Nous allons essayer d’élucider un des plus grands mystères de la conduite de changement SI.
Il existe deux types d’investissements en SI:
Les projets applicatifs qui ont des objectifs métier très précis et qui seront implantes dans les 12 à 24 prochains mois. Les projets d’infrastructure technologique comme la mise à niveau des serveurs ou des ordinateurs personnels, la conversion de tous les téléphones au système Voix sur Internet (VoIP), ou la mise à niveau de la largeur de bande du réseau international de l’entreprise pour accélérer la communication avec ses filiales étrangères.
L’estimation de la valeur des projets applicatifs peut s’effectuer à l’aide de méthodes comptables traditionnelles. Il faut savoir que tous les investissements SI sont décidés dans l’espoir qu’ils procureront de la valeur aux entreprises. Cette valeur peut se manifester de la façon suivante:

  • L’amélioration des processus d’affaires ou la création de nouveaux processus (afin d’augmenter l’efficacité de l’entreprise)
  • Améliorer la prise de décision (en accélérant les processus et en améliorant la précision)
  • Augmentation de la valeur stratégique de l’entreprise
  • Améliorer les avantages compétitifs et durables, améliorant la différentiation concurrentielle des produits et des services, et en augmentant la souplesse et la faculté d’adaptation sur de plus longues périodes.

Un des plus grands “mythes” du monde de l’IT est que les décisions de changements sont basées sur des axes purement technologiques ou même encore tarifaires (cout initial d’acquisition). Il est de mon opinion que cette approche est plutôt “myope” et si appliquée ainsi, constituera un des premiers facteurs de risque de la conduite d’un projet.
Tout projet (informatique ou autre) a à sa source une fonction commerciale ou en tout cas financière. D’un point de vue financier, la valeur des systèmes tourne autour de la question du rendement sur capital investi: un investissement particulier dans un SI procure-t-il suffisamment de profits pour en justifier le cout ?
Le processus d’analyse et de sélection des différentes propositions de dépenses en capital porte le nom d’évaluation d’un investissement.
En voici six modèles:
1- La méthode de la période de récupération
2- La méthode du taux de rendement comptable sur investissement
3- la méthode de la valeur actualisée nette
4- la méthode du ratio couts/bénéfices
5- La méthode de l’indice de rentabilité
6- La méthode du taux de rendement interne
En conclusion, je souhaite démystifier les suppositions que les critères de décision dans l’évolution d’un SI est basée simplement sur le choix technologique (le produit, sa version, ses paramètres techniques tels que le I/O, etc.) sur les remises accordées à titre exceptionnel par revendeur, un éditeur ou fabriquant, ou sur d’autre critères non tangibles qui se base purement sur le cout initial d’acquisition d’une solution IT et non sur le cout total de possession.
Nous jouissons d’une solide réputation dans notre secteur d’activités. Dans la société où j’interviens, le  palmarès parle de lui-même, pour ne citer que quelques établissements de santé : le CHU de Nancy , le CH Pontoise et des enseignes prestigieuses, tel que King of Scale et Quadrant Gartner. Toutefois, nous sommes loin de l’image d’un “distributeur automatique”. Notre méthode consiste tout d’abord à analyser les besoins technologies de chaque client et prospect et d’évaluer la fiabilité économique du changement de SI, l’objectif de la société dans laquelle j’interviens étant d’offrir une solution personnalisée à chaque entreprise qui souhaite recourir à nos services.
Aimant le goût du risque et du challenge, nous nous adressons aux sociétés qui observent encore le “statu quo” en termes de changement des SI. Pour trouver la formule adaptée, nous nous informons au préalable sur leurs véritables motivations, les contraintes budgétaires auxquelles ils font face et surtout sur leurs prévisions de performance et de retour sur investissement qu’ils espèrent réaliser grâce à notre solution.
Souhaitez-vous de plus amples renseignements ou avez-vous des questions à poser au sujet de cet article ? N’hésitez pas à me contacter. Je vous propose de vous accompagner tout au long de l’évolution de vos systèmes d’information et informatiques.

Mr Sosthene Grosset-Janin
Territory Account Manager

M. 00 33 6 64 57 84 20

Laisser un commentaire