Sortir des silots avec les technologies digitales

0
721

Interview de Guillaume SARKOZY, Délégué Général de Malakoff Mederic
réalisée lors du Carrefour de la Télésanté du CATEL, le 9 octobre 2015 à Paris, par SIH Solutions, partenaire de l’événement.
Retrouvez toutes les interventions sur “Financements et convergences des pratiques de eSanté” sur
www.carrefourtelesante.fr
« Nous avons une activité qui est d’assurer le remboursement des dépenses de santé complémentaire à la sécurité sociale, une activité de service à nos clients particuliers et entreprises.
Notre préoccupation est de faire notre métier le mieux possible, en utilisant de nouveaux outils, comme la eSanté notamment. Il n’y pas de problématique propre à la eSanté ; je veux rendre le meilleur service à nos clients en trouvant les meilleurs investissements possibles.
Nous avons à financer nous-même les outils que nous mettons à disposition de nos clients, qui eux-mêmes vont devoir investir pour pouvoir, s’ils le souhaitent, nous donner des informations de eSanté.
Nous sommes un intermédiaire. Grâce à  la digitalisation, il y a un nouveau mode d’intermédiation qui se met en place. Nous allons pouvoir proposer à nos clients de sortir des silos afin d’avoir enfin une vision plus globale.
Avec l’introduction des nouvelles technologies et des technologies digitales, notamment, l’évolution prévisible dans le domaine de la Santé, de la Sécurité Sociale, de la Protection Sociale, c’est le décloisonnement, c’est la possibilité d’avoir accès à des informations qu’ils ne connaissaient pas aujourd’hui en temps réel, de piloter soi-même sa santé avec des systèmes que nous allons offrir à nos clients.
Il y a une question autre que celle du financement, c’est celle de la règlementation, notamment en France. Est-ce qu’elle va s’ouvrir pour permettre à ces nouvelles activités de prospérer ? Ce n’est pas sûr, nous  le verrons… Ou bien est-ce que l’Etat va être débordé, va continuer à construire des lignes Maginot qui nous empêchent de faire notre travail ? C’est toute la question… Et de notre côté, avons-nous l’éthique nécessaire, les bonnes règles de fonctionnement ? Voilà des débats qui sont essentiels pour construire ces nouveaux systèmes ! »

Laisser un commentaire