La digitalisation de l’anapath à l’hôpital de Sainte-Anne Paris

0
35
Crédit photo : DR

Depuis 15 ans, l’anatomopathologie connaît la même révolution numérique que la radiologie. Pour le service psychiatrie & neurosciences du GHU Paris Sainte-Anne, ce changement s’est concrétisé par l’obtention d’une machine 400 lames. Cette solution a simplifié la gestion des lames virtuelles ainsi que de l’imagerie en radiologie. Une bibliothèque de données se crée au fur et à mesure de son utilisation pour permettre une meilleure prise en charge du patient. 

 

Consulter SIH SOLUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici