Optimisation des parcours de soins et outils diagnostics : comment améliorer la prise en charge dans les territoires sous tension ?

0
51
Crédit photo : DR

Les professionnels de santé font face à des besoins toujours plus urgents. Des solutions basées sur l’intelligence artificielle existent. Elles facilitent l’organisation des parcours de soins et améliorent la coordination au niveau local pour faire évoluer la prise en charge.

 

Spécialiste de la gestion des maladies chroniques, Arnaud Lambert, CEO d’AiScreenings, s’est entouré d’experts dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) pour mettre au point des outils de gestion de protocoles médicaux et des dispositifs d’aide au diagnostic (DM) pour les professionnels de santé. « Nous investissons dans l’intelligence artificielle pour sa capacité à traiter de gros volumes de données. Nous avons conçu des outils, pour les professionnels de santé, capables de personnaliser les parcours de soins de leurs patients et d’accélérer leur prise en charge médicale », explique l’entrepreneur. La société propose une bibliothèque de parcours de soins personnalisables à chaque patient. Pour le moment, ces protocoles, issus des recommandations de la HAS et des sociétés savantes, concernent les pathologies cardio-métaboliques (diabète), ophtalmologiques (rétinopathie diabétique et glaucome) et onco-dermatologiques (mélanome). Ces parcours de soins connectés aux DM permettent d’accélérer la prise en charge des patients qui, aujourd’hui, sont insatisfaisants.

L’IA AU SERVICE DU DIAGNOSTIC

Pour le professionnel de santé, ces solutions sont disponibles via Alicia, la plateforme de télémédecine basée sur de l’IA. L’outil combine deux innovations de rupture. Un modélisateur capable d’orchestrer tout protocole médical et un compagnon de diagnostic sur de l’imagerie médicale. « L’algorithme prend en charge la gestion des protocoles et les différents outils qui le composent. Il assure automatiquement l’organisation des suivis des traitements, le renouvellement d’ordonnances ou encore les rappels pour les visites de contrôle. Cela permet au médecin d’améliorer la qualité de son temps médical avec son patient », décrypte Arnaud Lambert, CEO d’AiScreenings. Il précise que l’objectif est d’améliorer la prise en charge des patients grâce à un suivi 100% personnalisé et sans irrégularité.

Le principe est simple : dans le cas d’un patient diabétique, le médecin traitant va pouvoir l’inscrire dans le protocole de dépistage de la rétinopathie diabétique tel que défini par la HAS. L’outil va organiser l’envoi de la prescription médicale et l’organisation du rendez-vous avec l’orthoptiste. Lorsque le patient se présente en session de dépistage, l’orthoptiste prend les clichés des rétines, grâce à un rétinographe portable. Ces images sont directement adressées à un ophtalmologiste chargé de poser le diagnostic et de préconiser les recommandations de traitement. L’interprétation, épaulée par les DM certifiés CE, offre la possibilité à l’ophtalmologiste d’étudier plus de soixantedix cas en moins d’une heure. La double interprétation des clichés avec le compagnon diagnostic renforce la sécurité des patients ainsi que le diagnostic du professionnel de santé. Enfin, la solution adresse le résultat au médecin traitant et relance automatiquement la convocation pour le prochain dépistage. « La plateforme permet de hiérarchiser les différents cas et d’envoyer en rendez-vous uniquement les personnes qui en ont vraiment besoin afin d’économiser du temps médical », ajoute Nicolas Dechassat, directeur général de la FEMAGE.

L’utilisation de cet outil facilite la coordination entre les professionnels de santé et permet de prendre en charge les maladies précocement. La plateforme Alicia suit en continu l’exécution des protocoles médicaux et la visualisation de l’étape dans laquelle le patient se trouve dans le protocole médical. La solution est connectée avec les principaux logiciels de gestion de cabinets des professionnels de santé, éliminant la double saisie et rendant l’accès à l’historique des visites des patients accessible en quelques clics.

 

UN OUTIL D’ORGANISATION

En 2017, la Fédération de l’Exercice coordonné et Maisons de santé en Grand Est (FEMAGE), s’est équipée de la solution Alicia pour déployer le plan de dépistage organisé autour de la rétinopathie diabétique. « En Alsace, il y a un délai de trois à six mois pour l’obtention d’un rendez-vous avec un ophtalmologiste. Alicia nous permet de coordonner cette action de dépistage et de lui donner une suite logique, en hiérarchisant les cas et en envoyant les patients, qui en ont le plus besoin, vers un professionnel du territoire », témoigne Nicolas Dechassat. De fait, Alicia assure une meilleure prise en charge individuelle du patient grâce une meilleure articulation entre les professionnels. Au vu des résultats obtenus auprès des 60 maisons de santé pluridisciplinaires, du CHU de Strasbourg et des principaux centres hospitaliers régionaux du Grand-Est, un élargissement des types de dépistages est envisagé. L’intelligence artificielle a également un rôle de facilitateur dans l’organisation en gérant les tâches fastidieuses et permet aux professionnels de santé de se focaliser sur des activités à plus grande valeur ajoutée.

REPENSER LES PARCOURS À ÉCHELLE DES TERRITOIRES ET DE LEURS RESSOURCES

Professeur en ophtalmologie à la faculté de médecine de Tunis et chef de service du département universitaire d’ophtalmologie de Caban, Walid Zbiba a fait appel à l’IA pour améliorer la prise en charge sur son territoire. Touché par un manque important de médecins, le Pr Zbiba rappelle que « nous cherchions de nouvelles initiatives pour nos localités et avions mis en place des missions ponctuelles de consultations de masse, mais c’était fatigant pour les médecins […] Alicia facilite le diagnostic et numérote les clichés sur une échelle de 1 à 3 pour prioriser les cas urgents ». Désormais, un patient qui requiert une prise en charge rapide, sera orienté directement au département d’ophtalmologie dans la semaine au lieu de plusieurs semaines auparavant. Les cas moins urgents pourront être adressés à un médecin de leur région, via une lettre de recommandation. L’outil raccourcit et simplifie le parcours patient. En effet, l’orthoptiste se rend directement sur les différents territoires pour réaliser les dépistages, « ce qui, à terme, devrait endiguer la problématique des déserts médicaux », se félicite Michel Jung, ophtalmologue à la maison de santé du Bergopré en Alsace. Cet expert, utilisateur de la solution Alicia depuis 4 ans, apprécie sa simplicité d’utilisation et son efficacité dans les tâches quotidiennes.

UN PROCESSUS NOVATEUR, LA CLÉ POUR UNE VÉRITABLE COORDINATION

L’articulation de la médecine hospitalière avec la médecine de ville avec la création d’examens à l’extérieur de l’hôpital et des diagnostics en milieu hospitalier est un parcours de soins innovant. Il est mené à bien grâce au personnel médical des centres et des maisons de santé qui maintiennent une expertise de qualité et le bon suivi des patients. Nicolas Dechassat rappelle que « l’intelligence artificielle vient seulement renforcer la coordination et la communication, déjà présente, entre les différents acteurs ».

Véritable support de travail, les outils d’IA doivent s’intégrer dans une logique de coordination de soins avec des professionnels sur les territoires. Cette nouvelle approche réduit le temps d’attente et rapproche certains patients des soins dont ils se sont éloignés faute de professionnels ou « d’oublis » de leur part. À ce jour, le financement des parcours de soins d’AiScreenings, n’est pas encore totalement pris en charge par l’Assurance Maladie, mais a bon espoir de l’être avec la démonstration de l’amélioration du service médical rendu. Cette solution est déjà déployée en Europe, dans trois pays d’Afrique et bientôt en Amérique du Sud. Comme le rappelle Arnaud Lambert, « nous avons le devoir de rendre accessibles les meilleures technologies médicales aux professionnels de santé pour les aider à suivre et à prendre en charge leurs patients, et ce, partout dans le monde », une ambition à la genèse d’AiScreenings.

Carla Bernini

IA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici