Les dispositifs médicaux avec IA évalués par la HAS

0
116

Afin de répondre à une augmentation toujours croissante des outils connectés, et déterminer leur bénéfice pour le patient et la santé publique, la HAS vient de publier, mercredi 20 novembre, son projet de grille d’analyse des algorithmes auto-apprenants. En effet, face à l’usage de plus en plus prégnant de l’intelligence artificielle, la commission spécialisée de la HAS, la CNEDiMTS (Commission national d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé), ne cesse de multiplier les évaluations des dispositifs médicaux connectés.

Pour mener à bien cette mission, et in fine déterminer l’intérêt d’un remboursement des DMC par l’assurance maladie, le HAS propose des critères précis – toujours cliniques – complétant les outils déjà en possession de la CNEDiMTS.

Cette grille, composée de 36 items qui couvrent 8 domaines clés, vient donc enrichir le guide mise à disposition sur le site de la HAS. On trouve parmi ces critères l’évaluation du procédé d’apprentissage de l’algorithme, des données impliquées dans cet apprentissage ou encore celles impliquées dans le processus de décision.

Au-delà de la fluidification de l’instruction des dossiers demandant la possibilité de remboursement de leur appareil connecté, ce projet a aussi pour enjeu de contribuer à la démocratisation de l’innovation. Grâce à ce nouvel outil de référence, soumis à la consultation publique jusqu’au 15 janvier 2020, la HAS vise ainsi à permettre aux patients un accès plus rapide aux nouvelles technologies.

Steve Serafino

Laisser un commentaire