Le secret médical est une règle immuable dans le domaine de la santé

0
661

Une première en France. Droit fondamental pour le patient, devoir déontologique pour les professionnels, le secret médical est une règle immuable dans le domaine de la santé. La confidentialité, le Centre hospitalier de Niort en a fait sa priorité. Au sein de son système d’information, se loge depuis peu un progiciel d’un nouveau genre : Dawaq Solva. Sa fonction : contrôler et tracer les accès des hospitaliers aux quelques 75 000 DPI annuels du Centre. Selon des règles d’usages et des droits d’accès préalablement définis.

Légitimité versus Indiscrétion

Pourquoi un tel dispositif ? En théorie, au sein d’un établissement de santé, seuls les professionnels concernés par le cas d’un patient sont autorisés à consulter son dossier médical. Cependant la gestion des rôles dans le(s) logiciel(s) du dossier patient informatisé est souvent limitée. Ce qui entraîne pour certains cas d’usage une perméabilité. Il peut donc arriver, dans la pratique, que des « anomalies » soient observées. Un mauvais usage de gestion ou un brin de curiosité sont autant de cas de figure, volontaires ou accidentels, amenant une dérive professionnelle. Avec Dawaq Solva, il s’agit notamment de définir un espace de travail pour l’utilisateur, un espace de confiance pour l’usager, selon un guide de droits d’accès produit par l’hôpital.

Contact pour Dawaq : contact@dawaq.fr

Laisser un commentaire