Le dossier patient, la solution informatisée du CHRU de Montpellier

0
937

Le CHU de Montpellier a pour cela choisi de déployer la solution DxCare de Medasys, principal éditeur et intégrateur français de logiciels médicaux pour établissements de santé. Créer un dossier patient unique, dans le cadre d’un système d’information clinique, permet aujourd’hui une cohérence dans la prise en charge du patient.

Philipe DOMY, directeur général du CHU de Montpellier, souligne que le dossier patient assure une « traçabilité complète de l’ensemble des éléments de prise en soin et une sécurité de cette prise en soin aussi bien vis-à-vis de l’ensemble des équipes appelées à participer à cette prise en charge que dans l’intérêt premier du patient concerné ». Le patient est enregistré dans un dossier à son nom qui le suivra tout au long de ses différents séjours ou passages au sein de l’établissement : le dossier patient présente une solution qui assure la fiabilité des données. Cette nouvelle méthode de travail permet de centraliser l’ensemble des informations du patient.

C’est aussi un support important pour la traçabilité, ce qui sécurise davantage le parcours de prise en soin du patient. Mona KHALIL, IBODE régulatrice au service bloc digestif du CHU de Montpellier utilise cet outil puisqu’il offre une « traçabilité pour tous les gestes, une traçabilité pour les DMS, une traçabilité pour tous les prélèvements » ; dorénavant, il n’y a plus de support papier, la traçabilité est faite informatiquement. Au service de chirurgie ambulatoire, le logiciel permet de « visualiser le programme de la journée en temps réel, de voir quelles sont les opérations, quels sont les patients » nous informe Emmanuelle CHABROL cadre de chirurgie ambulatoire, au CHU de Montpellier.

Ce nouvel outil ergonomique est disponible sur l’ensemble du centre hospitalier mais il est néanmoins personnalisable selon les priorités de chaque service. Un autre avantage du logiciel est la possibilité de travailler à distance 24h/24h ce qui représente un gain de temps considérable et non négligeable pour les équipes soignantes. Frédéric GREGO, réanimateur dans l’unité de réanimation tête et cou au CHU de Montpellier, indique que « quel que soit l’endroit où se trouvent les soignants dans le CHU et même en dehors du CHU, ils peuvent intervenir sur des diagnostics : le dossier patient est un élément qui a changé la pratique hospitalière ».

Neuf mois seulement ont été nécessaires pour déployer cette nouvelle méthode de travail sur les 13 pôles cliniques du centre hospitalier de Montpellier. Cette nouvelle solution a été accueillie positivement par l’ensemble du personnel car elle permet la centralisation des données du patient au sein d’une base unique et assure la fiabilité des échanges. Il s’agit d’une solution synonyme de performance et de productivité au sein du CHU de Montpellier. L’enjeu est désormais de déployer la solution du dossier patient au-delà des pôles déjà concernés car elle peut être partagée par plusieurs établissements, publics ou privés.

Venez en discutez sur notre forum LinkedIn

Laisser un commentaire