La télémédecine au service de l'humanitaire

0
140
TSBN_human-e_logo_formatWebTSBNentier-ok

Point presse à l’occasion d’une téléconsultation – mardi 5 mai – 16h30 – service de chirurgie maxillo-faciale – niv. 14 de la Tour Côte de Nacre – CHU de Caen

Après avoir été sollicité par le Professeur Bénateau, le GCS TSBN s’est lancé début février 2014 dans le projet de pouvoir apporter une expertise pré et post opératoire aux équipes médicales maliennes grâce à la télémédecine.
Le partenariat entre l’équipe de chirurgie maxillo-faciale (CMF) du CHU de Caen et celle de Bamako dirigée par le Dr Hamady Traoré date de presque 15 ans, et les contacts téléphoniques ou via internet sont nombreux. Les échanges concernent des patients maliens susceptibles d’être opérés durant des missions humanitaires réalisées annuellement par le Professeur Bénateau en collaboration avec le Dr Traoré de Bamako (Association Santé et Développement). À Ouagadougou, c’est l’Association Enfants du Noma qui porte ces missions depuis 2011.
Le Pr Bénateau, responsable du service de CMF, présente la démarche :
« Les avis pouvaient jusqu’ici être donnés à partir d’images, mais sans échange direct possible avec l’équipe malienne et donc sans véritable avis expert. Grâce au GCS TSBN, l’organisation et les solutions techniques nécessaires pour mettre en place de la télémédecine entre ces deux pays ont été trouvées. Madame Hauchard en charge de ce projet au sein de TSBN, a pris contact avec l’ANTIM (l’Agence Nationale de Télésanté et d’Informatique Médicale) de Bamako et le projet a pu ensuite être finalisé grâce au soutien de la direction du CHU de Caen et de la société COVALIA.
La première téléconsultation en CMF humanitaire s’est déroulée le 28 octobre 2014 avec succès. Depuis, une nouvelle téléconsultation a eu lieu le 13 janvier dernier pour préparer la mission humanitaire de mars dernier.
Les avantages de la télémédecine dans ce projet humanitaire sont multiples et dépendent de la demande, du contexte et de la spécialité médicale. Rien que dans le domaine chirurgical, les sollicitations peuvent être nombreuses :
Avis en traumatologie maxillo-faciale dans un contexte d’urgence (après catastrophe naturelle ou attentat) ;
Avis sur une malformation rare avec décision commune des incisions ;
Conduite à tenir sur une tumeur (chirurgie d’emblée, biopsie préalable, examens complémentaires et discussion lors de la prochaine téléconsultation) ;
Préparation d’une mission humanitaire.
Dans le cadre des missions humanitaires, la télémédecine se conçoit selon 2 axes :
La préparation d’une mission, avec présentations de cas, discussion technique entre l’équipe demandeuse et l’équipe experte. Lors de cette phase préparatoire, une décision est prise : faisabilité de l’intervention par le collègue chirurgien sur place et hors mission, ou à l’inverse, décision d’opérer le patient conjointement lors de la prochaine mission. Dans certains cas trop lourds, il peut être décidé de faire un dossier de rapatriement pour une prise en charge en France ;
Le contrôle après la mission des cas opérés ensemble.  »
Pour assister à la prochaine téléconsultation prévue mardi 5 mai, merci de contacter le service communication du CHU de Caen.

Laisser un commentaire