Gagner du temps soignant, la promesse de l’automatisation

0
159
Crédit photo : François Marin / AP-HP

Swisslog est une entreprise française qui conceptualise des outils d’automatisation logistique à destination des établissements de santé. Une technologie made in France qui optimise le stockage, la délivrance et la préparation du matériel et absorbe le temps humain de transport.

Libérer le personnel soignant de l’acheminement matériel est, pour Christophe Vergne, ingénieur de formation et directeur général de Swisslog, une priorité. La rapidité de livraison des médicaments, la manutention lourde et légère et l’envoi de prélèvements demandent un temps humain colossal qui ne peut être utilisé au détriment des patients. “Dans un Centre Hospitalier, il n’est pas rare qu’un système de véhicules AGV (automated guided vehicle) fasse jusqu’à 900 déplacements de containers par jour. Imaginez les ressources humaines, et donc financières, que cela représente sans automatisation”, synthétise le directeur général.

Pour répondre à cette problématique, la société propose des technologies automatisées comme les AGV et le transport par réseau pneumatique. “L’hôpital s’est équipé de trois systèmes permettant la manutention automatique des produits lourds (linge, plateau repas, déchets), des dossiers patients et le transport des prélèvements biologiques. Du temps gagné, que nous réinjectons dans le soin”, explique Emmanuel Noé, directeur des ressources matérielles du Centre Hospitalier de Rodez. “Avant mon arrivée, l’hôpital s’était muni des outils Swisslog à sa construction pour faciliter leur intégration dans le bâti. En octobre 2021, j’ai piloté un plan de modernisation des AGV, devenus obsolètes, pour une technologie à communication wi-fi plus performante“, témoigne Hugo Lapostat, ingénieur maintenance technique et responsable du réseau Swisslog à l’Hôpital européen Georges Pompidou.

 

L’optimisation du transport, un défi de l’automatisation

Trente sites sont équipés en France par les AGV de la marque. Guidés par laser, les véhicules circulent en autonomie à travers des voies et des ascenseurs dédiés et délivrent leur contenu en partance d’une gare centrale vers des gares d’étage. “Nous proposons différents types de véhicules pour que les flottes de nos clients correspondent aux nombreuses campagnes de manutention nécessaires. Armoires à repas, linge mais aussi bacs de déchets ne se transportent pas de la même manière. Nos trois types d’AGV travaillent de concert et s’adaptent au matériel transporté”, précise Monsieur Vergne.

L’automatisation complète du parcours ne demande cependant aucune formation côté personnel, pour qui la logistique est simplifiée sans être chamboulée. “En dehors de récupérer ou déposer du matériel dans un endroit indiqué, à horaire indiqué, il n’y a pas d’autre tâche pour le personnel. Nous avons simplement installé des affiches sur les bons usages dans les différents lieux de charge et de décharge et sensibiliser les concernés avec une campagne d’information, sur laquelle Swisslog nous a aidé”, éclaire monsieur Lapostat.

Les AGV fonctionnent de 5h30 à 22h tous les jours et sont rythmés à la minute. Les établissements peuvent faire le choix de gérer leur logistique en interne après formation ou de contractualiser la présence d’une équipe sur place en continu. “Notre contrat inclut la logistique, la maintenance et l’exploitation. Des techniciens sont présents durant l’ensemble du temps d’utilisation et prennent tout en main de la programmation au pilotage en cas de petits incidents”, témoigne le responsable réseau de l’hôpital Georges Pompidou.

 

Le transport intra-hospitalier de demain

Consciente de l’évolution des normes et des besoins d’un secteur en perpétuel mouvement, l’entreprise se projette et pose la question de la gestion du “dernier mètre”. Comment approcher le matériel au plus près des endroits de distribution, des patients, sans empiéter sur la réglementation des AGV qui ne peuvent, pour des raisons de sécurité, circuler sans délimitation dans des couloirs empruntés. L’avenir passera par des solutions mixtes entre des prestations de services et des apports logistiques complémentaires aux AGV tels que des robots autonomes. Les solutions combinées seules permettront d’apporter de nouvelles solutions au sein des établissements hospitaliers. Le futur de la manutention automatisée se dessine à petits pas.

 

Carla BERNINI

Consulter SIH SOLUTIONS

Pages extraites sans titre

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici