Des contenus pertinents pour la simulation numérique

0
460

La simulation numérique ne fait pas tout. Souvent vantée pour l’amélioration des capacités d’apprentissage, elle n’est rien sans une solide réflexion autour des contenus pédagogiques. Une approche que la société SimforHealth met en avant.

 

DES CONTENUS ÉLABORÉS AVEC 30 CADRES FORMATEURS

 

« Quand il s’agit de simulation numérique, il faut veiller à ne pas tomber dans une certaine forme de fascination pour l’objet technologique, met en garde Arnaud Barras, cadre supérieur de santé et vice-président d’ABASS, Centre de Simulation de l’IFSI du Chalonnais. Il ne faut pas considérer l’outil comme systématiquement pertinent du seul fait qu’il est numérique. En tant que centre de formation, nous devons nous poser la question : «Cet outil répond-il vraiment à nos objectifs pédagogiques ?» » C’est en procédant de la sorte que l’institut s’est doté de la collection en soins infirmiers de SimforHealth. Il s’agit avec ce logiciel de recréer virtuellement, sur tablette ou ordinateur, des situations professionnelles pour une approche immersive.

« Dans sa construction, l’outil est inédit, précise Guillaume Decormeille, infirmier et doctorant en psychologie cognitive chez SimforHealth. Pas moins de 30 cadres formateurs venant de 27 établissements ont participé à son élaboration. Les contenus sont donc particulièrement adaptés. » Les 10 compétences évaluées au diplôme d’infirmier sont abordées dans plus d’une trentaine de mises en situation de soins. Et l’accent est porté sur le raisonnement clinique, une compétence centrale pour l’étudiant. « Avec notre programme, nous augmentons le cursus expérientiel de l’étudiant, souligne le doctorant. Et nous avons eu la validation de Thérèse Psiuk, experte en raisonnement clinique. »

Autres compétences déclinées par le simulateur numérique : le calcul de dose et la préparation médicamenteuse, avec Simdose. La simulation transpose ici la théorie avec les manuels des éditions Foucher dans un outil de simulation numérique. En découle une trentaine d’exercices autour de la vérification des prescriptions, du calcul de dose, du choix du matériel ou encore de la vérification d’éléments manquants. « Une mise au point capitale dans la sécurisation des soins », souligne Guillaume Decormeille. Dans ce cadre, l’outil a remporté le prix de la sécurité du patient 2020 délivré par La Prévention Médicale.

 

INTÉGRATION À LA FORMATION

 

Cet outil est d’autant plus pertinent que « la notion de calcul de dose est particulièrement délicate à acquérir pour les étudiants, relève Michèle Appelshaeuser, présidente du CEFIEC (Comité d’Entente des Formations Infirmières et Cadres) et directrice de l’EPSAN de Brumath (Etablissement Public de soins Alsace Nord). Beaucoup d’étudiants sont en échec sur cette compétence. » L’acquisition récente de Simdose dans cet IFSI viendra en complément de la formation classique. « C’est une manière pour nous de diversifier les approches afin d’inclure un maximum d’apprenants dans nos apprentissages ». Car les avantages d’une telle démarche sont nombreux.

Tout d’abord, l’étudiant peut y travailler seul ou en groupe, et peut revenir sur l’outil de manière illimitée. « C’est dans cette répétition que l’on améliore l’apprentissage et le sentiment d’efficacité perçu, note Arnaud Barras. De plus, pour le formateur, l’outil est simple à utiliser et lui permet de se focaliser uniquement sur ses objectifs pédagogiques car il n’a plus à tout créer (trame du cours, mises en situation, traitement…). » Que l’utilisation ait lieu seul ou en groupe, tous s’accordent à dire que le débriefing de telles séances est incontournable. Pour cela, le formateur peut s’appuyer sur la plateforme MedicActiV, sur laquelle il récupère des informations sur un étudiant ou sur un groupe dans son ensemble. Score, consultation des aides, évolution, « toutes ces données vont lui permettre d’ajuster son débriefing et de cibler un peu plus finement son cours » précise Jérôme Leleu, président de SimforHealth.

 

La consultation des aides par exemple est un élément clé de la formation. Pour améliorer l’apprentissage en autonomie, il faut que l’élève puisse s’auto-réguler (planifier, surveiller et évaluer ses apprentissages). « C’est dans cet esprit que nous avons mis en place une stratégie de demande d’aide, note Guillaume Decormeille. Quand il consulte les réponses et les éléments de commentaires, il devient auto-régulateur et favorise son apprentissage. »

 

UNE CONFIANCE MUTUELLE

 

Au chapitre des intentions fondatrices de ces outils figure également la volonté d’adapter le modèle économique à ses destinataires. « Nous avons voulu que l’accès à nos simulateurs ne soit pas décorrélé des capacités financières des IFSI », souligne Jérôme Leleu. Une démarche pertinente pour voir l’outil continuer de se développer en co-conception. Car selon le président de SimforHealth, la réussite d’un tel support pédagogique vient avant tout de la réunion d’acteurs clés. « C’est la rencontre fructueuse entre «early adopters» et industriels. Pour que cela fonctionne, il faut que des dirigeants d’instituts de formations s’engagent. Sans leur volonté, leur impulsion, rien n’est possible. C’est pourquoi je remercie ceux qui adoptent cette démarche volontariste vis-à-vis de l’innovation pédagogique. »

Bien souvent, l’intégration de solutions nouvelles dans les cursus vient en effet de personnes technophiles qui tentent l’aventure et diffusent leur appétence pour ces outils. « Il faut bien souvent un leader dans ce genre de projet, affirme Michèle Appelshaeuser. Il va insuffler un élan pour montrer aux autres la complémentarité des méthodes d’apprentissage. » Il faut aussi, bien sûr, une direction qui soit à l’écoute de ses équipes pour relayer ces tendances, ce qui a été le cas à Brumath, à Chalon-sur-Saône et dans bien d’autres instituts. Aujourd’hui, la plupart des IFSI sont d’ailleurs dotés d’outils SimforHealth. Une confiance qui suggère de nouveaux développements. Les évolutions sont donc nombreuses puisqu’une version anglaise vient de sortir et que des adaptations pour la formation continue sont en cours.

 

Marion BOIS

 

Consulter SIH SOLUTIONS

SIMFORHEALTH

Laisser un commentaire