Bow Medical : Interview de Dominique Mercier

0
261
[rs_space lg_device= »40″ md_device= »35″ sm_device= »30″ xs_device= »30″]

Leader dans le monde de l’informatique médicale dédiée à l’anesthésie (avec le logiciel Diane), la société Bow Medical vient de célébrer ses 20 ans. Le moment idéal pour se lancer dans de nouveaux défis. Interview de son président, Dominique Mercier.

Dominique Mercier, la société Bow Medical a été créée en 1999. Pouvez-vous nous la présenter ?

Effectivement, nous fêtons nos 20 ans et c’est une bonne chose ! Nos vingt premières années ont été consacrées à deux étapes : d’abord la mise au point d’un produit, d’un concept, d’une solution puis son déploiement en France. Aujourd’hui, grâce aux anesthésistes qui nous font confiance, nous sommes présents dans 2600 salles d’opération qui travaillent tous les jours avec notre logiciel. C’est donc plus de la moitié des blocs opératoires équipés d’un logiciel en France qui utilisent Diane. Cela nous donne un certain nombre de responsabilités pour être à la hauteur des attentes de tous les professionnels comme des patients.

Au cours de ces vingt années, il y a eu des tournants, notamment celui de la réanimation…

Exactement, outre l’anesthésie, nous nous sommes orientés vers la réanimation depuis six ans. Cela a été long à mettre au point mais nous apportons désormais des innovations qui renforcent la sécurité du patient et accompagnent les équipes dans ce monde très complexe de la réanimation. C’est un univers très différent de celui de l’anesthésie…

A 20 ans, quels sont les nouveaux horizons qui se dessinent pour Bow Medical ?

La bonne nouvelle, c’est que nous sommes en train de lancer Bow Medical 3.0. C’est un moment formidable car nous allons également travailler au plan international. Nous avons ouvert notre premier centre d’essais cliniques en Grèce il y a quelques temps. Nous avons choisi la Grèce à dessein. Cela nous oblige à travailler dans une langue que nous ne savons pas lire, avec des systèmes d’exploitation qui sont très différents de Windows français… On a voulu majorer les complexités pour pouvoir s’adresser au monde entier par la suite.

Notamment la Chine, la Russie…

Dans ce but, nous lançons de nombreuses traductions : en espagnol, en portugais… Le logiciel est déjà disponible en français, en anglais, en turc et en grec. Et l’italien arrive, le russe bien entendu… On se prépare à équiper des centres qui ont besoin de bénéficier de l’expérience française et leur permettre de progresser comme nous l’avons fait.

Et dans le cadre des innovations, il y a également deux applications qui sont sorties assez récemment ?

Tout à fait, on est en train de s’intéresser à deux domaines qui se rejoignent d’ailleurs : l’obstétrique et la chirurgie ambulatoire. Nous allons de la déclaration de grossesse à la sortie post-natale de la maman et de son ou ses enfants. Il est toujours nécessaire de partager le dossier de la maman, parfois en trois, lorsqu’il y a deux enfants, ce qui est une petite complexité informatique. Ambucare, qui accompagne les patients hors des établissements de soins, permet aussi de suivre ces futures mamans lors de leur séjour chez elles, afin que les sages-femmes de ville les accompagnent pendant tout le temps de la grossesse.

En définitive, les défis et opportunités à venir sont nombreux. De quoi nous satisfaire pour les 20 prochaines années !

Dominique Mercier Président Bow Médical et Marion BOIS journaliste pour SIH Solutions

Laisser un commentaire