La Poste obtient la 1ère identité électronique française attestée conforme par l’ANSSI

0
4294

Gérer les dossiers santé digitaux, simplifier la création et l’accès au dossier patient, fluidifier l’identification des patients, partager l’information sur des plateformes de santé, créer de nouveaux services e-santé… Voici quelques-uns des savoir-faire de DOCAPOSTE, la filiale numérique du Groupe La Poste.

Tandis que ce florilège de compétences semble déjà bien conséquent, La Poste vient récemment de signer un nouveau tour de force dans le développement de sa gamme de services e-santé. En effet, depuis le 20 janvier, le groupe bénéficie de la première identité électronique française dont le niveau d’exigence en termes de sécurité est reconnu conforme par l’ANSSI sur la base des garanties dites substantielles du règlement européen eIDAS.

L’application qualifiée qui sera lancée ces jours-ci auprès des utilisateurs apporte avec elle de véritables perspectives d’utilisation dans le domaine de la e-santé. Ainsi, la solution d’identité électronique pourrait permettre aux patients la réalisation de nouvelles actions au sein des établissements de santé : remplir un dossier de préadmission à l’hôpital, donner son consentement aux soins, ou encore consulter son dossier médical. Par ses actions, La Poste s’inscrit davantage comme le tiers de confiance des patients-citoyens face aux administrations hospitalières du service public, défendant de fait une dyade maintenant invariable de la santé de demain : sécurité et simplicité. Sécurité par le respect des normes imposées, simplicité par l’accessibilité des services proposés.

Encore une nouvelle étape de franchie pour le Groupe La Poste qui tend à s’imposer progressivement comme le futur acteur incontournable de la démocratisation de l’innovation dans le domaine du numérique en santé français.

Laisser un commentaire