À Strasbourg, le cabinet CQS accompagne l’unité d’imagerie de la femme

0
507

Pas toujours évident de se remettre en question quand les rythmes de travail sont effré- nés. En entrant dans des logiques de certification, les structures entament une approche proactive dans le domaine de la qualité. Dans ce processus, CQS les accompagne pour apporter un regard neuf sur les organisations.

UN REGARD EXTÉRIEUR ET ADAPTÉ AUX SPÉCIFICITÉS

Au CHU de Strasbourg, l’unité d’Imagerie de la Femme dispose d’un fonctionnement spécifique, avec des locaux particulièrement dédiés à l’imagerie du sein dans le département de radiologie. Il mise sur un accueil intime des patientes, avec une prise en charge homogénéisée. « Nos patientes sont bien souvent très anxieuses et nous faisons tout pour apporter les réponses les plus adaptées à leur problématique, souligne le docteur Marie-Noëlle Roedlich, responsable de cette unité. Quand nous nous sommes engagés dans la démarche de certification ISO 9001 qui spécifie les exigences relatives au système de management de la qualité d’un organisme, nous avions besoin d’un accompagnement qui soit capable de s’adapter à nos spécificités, à notre philosophie ». D’où la volonté de lancer un audit interne, avant la certification, avec le cabinet de conseil CQS. « La pluridisciplinarité de notre expertise et la complexité des missions que nous réalisons en terme de santé nous permettent d’avoir une analyse pertinente quelles que soient les particularités du service audité », souligne Marlène Renaud, directrice générale de CQS.

« L’auditeur a su nous faire des remarques constructives pour nous permettre de progresser, insiste le docteur Marie-Noëlle Roedlich. Ce regard extérieur était nécessaire pour continuer d’avancer et de nous perfectionner. C’est une très bonne étape avant l’audit externe de certification ».

UN CYCLE ANNUEL D’AUDITS INTERNE ET EXTERNE

Enquêtes auprès des patientes, travail sur la codification des comptes rendus, rappel des bonnes pratiques… les outils mis en place ont permis de franchir encore un cap. Après deux jours d’entretien, les premières pistes d’amélioration sont indiquées oralement. Au bout de 15 jours, un rapport écrit est transmis. Et le partenariat avec CQS a été constructif : « nous avons eu la certification dès la première année, en 2014 », se souvient le docteur Marie-Noëlle Roedlich. Un succès d’ailleurs assuré par CQS : « nous garantissons 100% de réussite dans les démarches de certification et d’accréditation de nos clients », assure Marlène Renaud. Et la success story se poursuit puisque l’unité d’Imagerie de la Femme du CHU de Strasbourg a ainsi instauré un cycle annuel d’audits interne et externe pour poursuivre sa démarche d’amélioration continue au bénéfice de chacun.

Laisser un commentaire