Comment se protéger des cyberattaques via une sauvegarde maîtrisée

by sih solutions octobre 18, 2018

Crédit photo : Catherine Rouger-Jouannet CHU Angers

Les cyberattaques se multiplient et la sphère médico-sociale n’est pas épargnée. Sur le deuxième trimestre 2016, près de 90% des ransomwares ont touché des hôpitaux avec, à la clé, une répercussion sur les soins et sur l’économie des établissements. Dans un tel contexte, la sauvegarde des données s’avère cruciale. Depuis 20 ans, le CHU d’Angers s’est doté d’une solution qui a fait ses preuves.

Un moyen de lutte efficace contre les cyberattaques

Pour le choix de leur logiciel de sauvegarde et de restauration des données, les équipes du CHU d’Angers avaient divers critères : un outil adaptable à différents systèmes d’exploitation (AIX, Linux, Windows…) pour la sauvegarde de bases de données telles que Oracle ou SQL et une offre destinée aux CHUs. Leur choix s’est porté sur Time Navigator (TiNa) développé par Atempo. Une solution qui permet de sauvegarder quotidiennement 500 To de données utiles réparties sur 600 serveurs et donc de couvrir l’ensemble des besoins du CHU. En cas d’attaque, le logiciel a fait ses preuves : « TiNa nous a permis de restaurer l’ensemble des données lors d’attaques subies avec le Cryptolocker. Il a montré toute sa puissance avec son module navigation temporelle. Nous avons ainsi pu minimiser la perte au niveau de nos utilisateurs en restaurant des millions de fichiers », assure Thierry Herrijgers, responsable des infrastructures au CHU d’Angers.

Une solution adaptée à l’architecture des établissements

Au-delà de ces cas critiques, TiNa a su s’adapter à l’architecture propre du CHU. Dans cet établissement, les sauvegardes sont de type disk to disk to tape. « Pour cela nous utilisons la VLS d’Atempo », explique Olivier Chatel, technicien d’exploitation au CHU. « Chaque nuit, nous envoyons tout le volume de sauvegarde sur la VLS d’ATempo (sauvegardes totales et incrémentales). Et dans la journée, ce volume sauvegardé sur la VLS est dupliqué sur LTO pour être conservé plus longtemps ».

Et en termes de restauration de données, une fonctionnalité est fortement appréciée : la « profondeur de champ ». Elle permet de « revenir dans le passé, précise Olivier Chatel. Quand un utilisateur a perdu un fichier sans savoir exactement depuis quand ni connaître le nom de l’élément, il est possible de le retrouver néanmoins ».

Fiabilité, efficacité, … autant de points qui conduisent Thierry Herrijgers à être « tout à fait satisfait de cette solution qui répond à l’ensemble de nos besoins actuels ».

Fiabilité, efficacité, … autant de points qui conduisent Thierry Herrijgers à être « tout à fait satisfait de cette solution qui répond à l’ensemble de nos besoins actuels ».

Atempo, éditeur de logiciels français et leader européen avec une présence globale, propose des solutions pour protéger, stocker, déplacer et restaurer les données critiques de milliers d’entreprises dans le monde.

Pour plus d’information : www.atempo.com

Laisser un commentaire