Borne d’accueil et d’orientation hospitalière

by sih solutions avril 25, 2019
HOSPICOM est une borne d’accueil et d’orientation hospitalière permettant au patient de s’identifier par différents moyens : le scan du code barre de sa convocation, son IPP (Identifiant Permanent Patient) et son identité (nom/prénom/date de naissance).

Grâce au rapatriement des rendez-vous sur HOSPICOM, le passage à la borne permet de créer un fichier correspondant à l’identification du patient éligible à la validation administrative automatique. Les critères d’éligibilité résident dans la certitude d’avoir toutes ses données nécessaires à jour, pour ensuite automatiser son processus administratif. S’il n’a pas de rendez-vous (ou est non éligible), le patient recevra un ticket qui le dirigera vers le service et les interlocuteurs adéquats.

« Suite au cahier des charges fourni par l’IMM, nous avons établi une nomenclature hardware et software. D’un côté, nous avons adapté l’interface pour intégrer les systèmes de l’hôpital comme Clinicom et Doctolib, de l’autre, nous avons conçu le design de la borne d’accueil pour une utilisation pratique et efficace », explique Maxime Rousseaux, Responsable Digital d’ELECOM.

Dans le but de guider au mieux le patient, une animation en réalité augmentée permet de se repérer dans l’hôpital afin de savoir où se diriger. « En plus d’un design des bornes en harmonie avec l’esthétique de l’IMM, l’orientation est facilitée pour nos principaux services médico-techniques : les consultations de cardiologie, le laboratoire de biologie et l’imagerie médicale », confirme Patrick Bolore, Directeurs des Systèmes d’Information de l’IMM.

L’efficience d’HOSPICOM a abouti à son lancement sous forme de licence pour un déploiement dans d’autres centres hospitaliers. L’objectif des équipes d’ELECOM, grâce à leurs compétences de développement, est de s’adapter aux systèmes d’autres établissements, comme, prochainement, l’hôpital Foch (Suresnes).

L’autre projet de l’année 2019, toujours en collaboration avec l’IMM, est de faire évoluer HOSPICOM pour permettre aux patients de régler leurs reliquats et de communiquer leurs sorties de séjour.

Laisser un commentaire