myCLB, l’outil digital au service de la relation patient


Septembre 2017 – Plus de 2 150 patients du Centre Léon Bérard, centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes, sont désormais connectés au portail patient myCLB.
Ce nouvel outil facilite les relations entre les personnes malades et les soignants.
Il permet au patient de disposer non seulement de son planning de rendez-vous et d’informations administratives, mais surtout d’avoir accès à son dossier médical, de pouvoir poser des questions à son médecin et de lui transmettre des données !

myCLB, le portail patient du Centre Léon Bérard, est depuis un an et demi accessible à l’ensemble des personnes malades prises en charge au sein de l’établissement. Il s’agit du premier portail patient lancé dans les Centres de lutte contre le cancer français qui permet aux patients d’accéder à leurs données médicales. Ce nouvel outil de la relation patient-soignant est accessible via une simple connexion internet sécurisée sur ordinateur, smartphone ou tablette[1]. Ce service répond à l’évolution de la prise en charge en cancérologie de plus en plus tournée vers le domicile. En effet, les traitements des cancers se font désormais le plus souvent en ambulatoire, voire à la maison, notamment pour les anticancéreux pris oralement, qui vont représenter à l’horizon 2020 près de 50% des traitements anticancéreux.

myCLB en chiffres
(au 20/09/2017)• 2152 patients inscrits
• 3 177 connexions sur le portail
• 65 435 documents transmis aux patients
• 670 questions posées par les patients

[80% de patients satisfaits !]

A fin septembre 2017, plus de 2150 patients sont désormais connectés et satisfaits. Une enquête d’évaluation a été réalisée en début d’année auprès de 200 personnes malades prises en charge au CLB et ayant un compte myCLB.  « Les résultats sont positifs », indique le Dr Pierre Heudel, oncologue, vice-président de la Commission médicale d’établissement et coordonnateur médical de ce projet.   80% des patients interrogés se sont déclarés satisfaits de ce portail. Ils ont indiqué que cela leur avait permis de mieux appréhender leur maladie, de mieux comprendre la prise en charge, les traitements et aussi d’en parler avec leur famille, leurs proches et l’ensemble des professionnels de santé acteurs de leur prise en charge. Enfin concernant le profil des utilisateurs, 30% des patients répondant avaient plus de 65 ans, cet outil n’est donc pas réservé aux plus jeunes.

[Comment cela marche ?]

Testé depuis 2015 au CLB, le portail patient est gratuit et garantit toute la confidentialité due aux patients. L’assistante médicale du médecin propose à chaque nouveau patient ce nouvel outil. S’il l’accepte, elle lui donne son login et mot de passe pour se connecter.

myCLB repose sur une technologie créée par les Hospices Civils de Lyon et sera prochainement disponible dans 10 autres établissements de la région Auvergne Rhône-Alpes.

[Grâce à myCLB, de chez lui, le patient conserve un lien aisé avec l’hôpital.]

En se connectant depuis son domicile ou en mobilité, le patient peut accéder à ses informations médicales et administratives en totale autonomie (documents administratifs liés à leur hospitalisation, comptes rendus médicaux, programme personnalisé de soins…) et obtenir en un clic tout son programme de rendez-vous au Centre Léon Bérard.

Ce portail lui offre enfin la possibilité d’échanger directement avec les médecins, secrétaires médicales et infirmiers du Centre Léon Bérard qui les prennent en charge : en leur posant des questions, en leur envoyant des photos ou toute autre donnée de santé qui seront intégrées directement et automatiquement dans le dossier médical. Les premiers retours montrent que les questions posées par les patients à leurs équipes soignantes ont principalement pour sujet les effets secondaires des traitements anticancéreux. Autres exemples d’échanges : A l’issue d’une intervention chirurgicale en ambulatoire et après le retour à domicile du patient, l’infirmière pourra demander au patient d’envoyer des photos de sa cicatrice afin de suivre son évolution et d’anticiper les complications. Le portail patient étant communicant avec le DPI, les photos s’intègrent directement et automatiquement dans le dossier informatisé du patient, consultable par toute l’équipe soignante.

Ou encore, les patients prenant des anticancéreux oraux pourront transmettre au jour le jour les indications sur les effets secondaires de leur traitement. Le médecin sera prévenu en temps réel grâce à une alerte dans le dossier informatisé et aura la possibilité d’adapter le traitement plus rapidement.

[Outils connectés et échanges tracés de données]

En effet afin de favoriser l’usage de myCLB par les professionnels de santé du Centre Léon Bérard, le portail patient a été entièrement intégré aux outils informatiques qu’ils utilisent au quotidien. Envoyer un compte rendu médical au patient devient très simple tout en conservant la traçabilité des échanges.

A propos du Centre Léon Bérard, Centre de lutte contre le cancer

Le Centre Léon Bérard (CLB) est l’un des vingt Centres de lutte contre le cancer français.
Il propose sur un seul site tous les examens diagnostiques, les traitements et le suivi de la personne pendant et après la maladie. Le Centre est reconnu comme un pôle de référence régional, national et international de cancérologie. Il assure une triple mission de soins, de recherche et d’enseignement, avec la volonté permanente d’accroître la qualité et l’accessibilité aux soins pour les patients atteints de cancer.
[Le continuum soins-recherche est une force du Centre Léon Bérard]
Il accueille plus de 30 000 patients chaque année en hospitalisation, en consultation ou pour un examen et 6 000 nouvelles tumeurs sont diagnostiquées. Le CLB dispose de plateaux techniques d’examens et traitements (bloc opératoire, centre de radiothérapie, départements d’imagerie médicale, d’anatomie et cytologie pathologiques et médecine nucléaire…).
1 700 personnes (dont 200 médecins, 400 chercheurs, 650 soignants) travaillent au Centre Léon Bérard dans les secteurs du soin, de la recherche, de l’enseignement et des fonctions « support ».

 

A propos d’UNICANCER

UNICANCER réunit l’ensemble des Centres de lutte contre le cancer (CLCC) : des établissements de santé privés à but non lucratif, exclusivement dédiés aux soins, à la recherche et à l’enseignement en cancérologie. UNICANCER est l’une des fédérations hospitalières représentatives de France. Créée en 1964, elle défend l’intérêt des Centres de lutte contre le cancer et gère la convention collective de leurs salariés. Au-delà de ses missions historiques de fédération hospitalière, elle a également pour objectif de faciliter le partage des compétences, des moyens et de meilleures pratiques entre les CLCC dans les domaines tels que la recherche, le médical, la stratégie hospitalière ou les achats. L’ambition d’UNICANCER est de permettre aux CLCC d’innover ensemble et toujours pour leurs patients.

UNICANCER en chiffres : 20 établissements de santé, 19 000 salariés, 2,4 milliards d’euros de recettes, plus de 500 essais cliniques actifs promus en 2016, plus de 135 000 patients hospitalisés par an.  Pour plus d’informations : rapport d’activité 2016 UNICANCER  et www.unicancer.fr

[1] Application téléchargeable sur Androïd et AppleStore

563 Total Views 7 Views Today



564 Total Views 8 Views Today