La prise de rendez-vous médical en ligne : une solution efficiente au service des patients et des professionnels de santé


Le développement des systèmes de prise de rendez-vous médicaux en ligne est considéré par le Ministère de la Santé, dans sa Stratégie nationale e-santé 2020 comme un outil facilitant l’accès aux soins des patients : “L’expérience de nombreux établissements étrangers, notamment aux États-Unis, a montré que la qualité des séjours hospitaliers peut être optimisée via des « portails patients » qui facilitent les prises de rendez-vous et leur rappel, la préparation des hospitalisations, la communication par messagerie, le renouvellement d’ordonnance, les relations administratives, le suivi à domicile post-opératoire, etc. Ces applications numériques doivent accompagner les évolutions du parcours de santé du patient en permettant une meilleure transmission des informations entre les différents partenaires et la gestion des interventions auprès du patient.”

Dans cette interview réalisée le 7 octobre dernier lors de CATEL Paris 2016 <http://catelparis.fr/sessions.html>, Sanche D’ABRAVANEL, Responsable Grands Comptes France chez Doctolib explique la progression de l’entreprise, qui propose un service de prise de rendez-vous médicaux en ligne, et ses visions pour l ‘avenir.

Selon lui, la chaîne de soins du patient est longue : détection des premiers symptômes, recherche d’informations, prise de rendez-vous, consultations, hospitalisation, démarches administratives, suivi-post opératoire,… Doctolib, qui se place en amont de cette chaîne de soins, veut faciliter l’accès des patients à l’information et fluidifier leur parcours. La jeune société veut également donner aux professionnels de santé les moyens d’être plus efficients dans leur organisation au quotidien, tout en leur donnant plus de visibilité auprès de leur patientèle. Ce type d’outils répond en effet à des enjeux majeurs de santé publique, lorsque l’on considère, d’une part, la difficulté d’obtenir des rendez-vous médicaux dans certains territoires, et d’autre part, que l’an dernier, environ 80 millions de rendez-vous médicaux n’ont pas été honorés générant des temps importants de gestion administrative !

La priorité de l’entreprise ces 3 dernières années était de se faire connaître. Côté patient, le défi est déjà relevé avec 5 000 000 de patients visitant le site chaque mois, et l’effort se concentre à présent vers les professionnels de santé, qu’ils soient libéraux ou salariés de groupes hospitaliers publics ou privés. C’est un travail de longue haleine, mais l’entreprise se félicite d’avoir déjà convaincu 13 000 professionnels de santé d’utiliser leurs services. L’entreprise, qui travaille actuellement sur des projets de grande envergure (en lien avec l’AP-HP, des collectivités, des mutuelles, des associations), entend à présent dresser des partenariats forts avec des acteurs spécialisés sur d’autres maillons de la chaîne du parcours patient (gestion administrative, facturation, suivi post-opératoire,…). Considérant par ailleurs comme un enjeu stratégique de rendre les services Doctolib interopérables avec les systèmes d’information existants chez ses clients, la société travaille avec une quinzaine d’entreprises spécialisées dans ce domaine.

Lors de l’événement CATEL Paris 2016, Elodie MARCHAND-CHAUDRON, Responsable des projets innovation chez VIVALTO Santé, a témoigné de l’intérêt de cet outil, au cœur d’une démarche globale d’innovation impliquant les patients au sein du groupe : retrouvez ici ce témoignage ! <http://catelparis.fr/sessions.html#patients>

1411 Total Views 11 Views Today



1412 Total Views 12 Views Today