La bientraitance au Centre Hospitalier de la Haute –Gironde


concours-droit-des-usagers-048

La notion de Bientraitance est apparue il y a une dizaine d’années. Elle doit être considérée non comme une simple absence de maltraitance mais comme une démarche de prise en soins du patient respectant son individualité, son histoire et sa dignité.

Selon la Haute Autorité de Santé, « la bientraitance est une démarche globale dans la prise en charge du patient, de l’usager et de l’accueil de l’entourage visant à promouvoir le respect des droits et libertés du patient, de l’usager, son écoute et ses besoins, tout en prévenant la maltraitance. Cette démarche globale met en exergue le rôle et les interactions entre différents acteurs que sont le professionnel, l’institution, l’entourage et le patient, l’usager. Elle nécessite un questionnement tant individuel que collectif de la part des acteurs. »

Le principe de développement de la bientraitance se base donc sur la mise en place d’une culture commune centrée sur le patient.

Pour développer cette culture, le Centre Hospitalier de la Haute Gironde a fait le choix en 2010 de créer un Comité Bientraitance dont la composition est basée sur la pluridisciplinarité. Les membres de ce Comité sont aussi bien des soignants (aides-soignants, infirmiers, psychologue, médecin, cadre) que du personnel socio-éducatif (assistante sociale) ou administratif (membre de la direction, agent administratif). Enfin, la place de l’usager étant capitale dans le concept de bientraitance, un représentant des usagers fait également partie de ce Comité.

Outre la lutte contre la maltraitance, l’un des objectifs principaux du Comité est le développement d’une culture de bientraitance au sein de l’établissement. Pour cela, nous avons décidé de mener plusieurs actions :

–          L’inscription de la formation à la bientraitance comme priorité du plan de formation

–          La rédaction d’une charte de bientraitance

–          La création de scénettes de théâtre humoristiques reprenant des scènes de la vie quotidienne d’un établissement de soin.

Cette dernière action s’est déroulée à 2 reprises en 2012, tout d’abord pour le personnel puis pour le grand public. L’expérience a été renouvelée en 2015 avec de nouvelles scénettes à destination des professionnels des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux du territoire. Chacune de ces soirées a été organisée en trois temps : une première partie présentant des scènes humoristiques montrant des situations de maltraitance, suivie d’un débat avec le public puis  la présentation des mêmes scènes dans une version bientraitance.

L’utilisation de l’humour nous a permis de faire passer notre message sans aucune culpabilisation. Le public présent a toujours été très intéressé par l’expérience et les professionnels nous ont fait part de l’intérêt pédagogique de la démarche qui les a amenés à réfléchir sur leurs propres pratiques.

Ces différentes actions nous ont permis, en 2013, d’obtenir le label régional « droit des usagers » puis le prix national « droits des usagers ». Ces prix sont venus récompenser l’engagement de l’établissement dans la démarche de bientraitance.

Dans la continuité de cette démarche, nous avons commencé à préparer un projet commun de scénettes avec certaines structures d’aide à la personne du territoire.

Outre l’intérêt pédagogique de ces actions, l’autre effet positif a été de permettre à des professionnels de métiers très différents de pouvoir se connaitre et échanger, ce qui a créé de nouveaux liens et renforcé le sentiment d’appartenance à l’établissement.

logoValérie Apeche, cadre de santé, présidente du Comité Bientraitance du Centre Hospitalier de la Haute Gironde.

1413 Total Views 1 Views Today



1414 Total Views 2 Views Today