Hébergement des données médicales


Hébergement des données médicales – Cloud blockchain décentralisée : Ultra sécurisé & 10 fois moins cher que les solutions de stockages cloud actuel

 

Par Damien LEGAVE, le 21 septembre 2017 [www]

Avis aux acteurs du numérique et de la santé, nous connaissons les règlements en France et en Europe pour être accréditer et proposer de l’hébergement et stockage de données médicales, mais connaissez-vous les nouveaux modèles ? plus de 10 fois moins cher que les meilleurs opérateurs et infiniment plus sécurisés !

Basé sur une technologie BlockChain, des solutions de stockages cloud décentralisées existent et fonctionnent déjà (je vais prendre Sia pour l’exemple mais ils ne sont pas les seuls).

Comment cela fonctionne ?

D’un côté les hébergeurs

Des hébergeurs privés (vous, moi, un datacenter qui souhaite rentabiliser son espace de stockage, etc) s’inscrivent et mettent à disposition une partie de leur espace libre.

Ils définissent le cout de stockage mensuel sur leurs espaces et laissent un programmer tourner en permanence (la machine doit être active plus de 95% du temps).

De l’autre côté les utilisateurs

Des utilisateurs (vous, moi, un ministère de la sante, etc) ont des données à stocker en ligne, ils choisissent la liste des hébergeurs qui les intéresse (selon le cout, l’espace, etc) et commencent a envoyer leurs data.

Ils sont facturés au mois, selon le volume stocké.

Une entreprise comme Sia n’intervient pas dans la structuration des prix, il n’y a aucune autorité centrale qui contrôle les données ou les prix, c’est la force et l’intérêt de la BlockChain.

Pourquoi est ce plus sécurisé que les systèmes de cloud traditionnels ? (AWS S3, Dropbox, Google, etc)

Les systèmes traditionnels ont accès à vos données, peuvent les modifier, et lorsqu’ils sont victimes d’une attaque, toutes les data sont accessibles aux hackers.

Avec les systèmes de cloud décentralisés reposant sur la blockchain, vos données sont cryptes avant d’être envoyées, et elles sont découpées en plusieurs morceaux qui sont stockés sur plusieurs machines. Globalement (et selon les systèmes), un fichier est découpé en 30 parties, chacune des parties est stocké chez un hébergeur différent, et seul 10 parties suffisent pour reconstruire le fichier initial. (La taille totale de stockage est de 3x la taille du fichier).

Les hébergeurs ont donc des morceaux de fichiers (1/30eme) cryptés, ils ne peuvent donc pas accéder au contenu ni même le modifier.

Une attaque quand à elle, ne permet que de récupérer des morceaux de fichiers cryptés chez un hébergeur et donc le hackeur ne peut rien en faire.

Seul le propriétaire des data peut les télécharger et les décrypter, ou choisir de les mettre à disposition d’autres utilisateurs ou d’une app.

Est-ce plus lent ?

L’upload peut être un peu plus lent que vers un cloud centralise, mais le téléchargement est plus rapide.

Dans le cas d’un cloud centralise, vous téléchargez un fichier d’un seul serveur, la vitesse de téléchargement est donc limite a la capacité d’envoi de ce serveur au moment du téléchargement.

Dans le cas d’un cloud décentralisé, vous téléchargez des morceaux de fichier de plusieurs serveurs, ce qui vous permet de télécharger de manière parallèle.

Pourquoi les prix sont si bas ?

Cela est dû à la concurrence entre les hébergeurs privés qui mettent à disposition l’espace a des prix compétitifs pour rester attractifs, mais aussi au fait qu’une partie des frais fixes inhérents aux cloud centralisés, ne s’ajoute pas aux hébergeurs privés.

Est-ce l’avenir du stockage ?

Oui.

Est-ce une solution idéale pour stocker les données médicales ?

Très probablement.

Acteurs de ce milieu, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à poser des questions si vous souhaitez aller plus loin dans les détails.

Ps : Je ne suis absolument pas lié aux entreprises de cloud (centralisé et décentralisé) et j’écris cet article dans le but de partager ces nouvelles technologies avec les différents acteurs de l’industrie.

En tant que Solution Architect Senior dans le domaine E-Health, je suis de près l’innovation qui pourra être adaptée à la santé

465 Total Views 25 Views Today



466 Total Views 26 Views Today